Programmation 2021

10h La petite robe rouge

 de Aimée De La Salle D’après le conte de fée du Petit Chaperon Rouge.
Récit raconté et chanté par Aimée de La Salle (voix et cloches) et Cécile Veyrat (accordéon et voix), sur des partitions de Fauré, Poulenc, Satie, Ravel et Delibes.

 Un rite de passage ou un jeu d’apprentissage des dangers du dehors pour bien grandir. « C’est l’histoire d’une petite fille, une petite fille toujours joyeuse. Elle vit chez ses parents dans un petit village tout près d’une forêt. Sa grand-mère, qu’elle adore, vit de l’autre côté, au delà de la rivière, après le pont et après le pré vert. Vous la connaissez cette petite fille, elle est votre sœur, votre amie… On ne peut pas la manquer avec cette si jolie petite robe rouge. » Visuel : Atelier Hervé Frumy.

www.lapetiteroberouge.net Compagnie Les Oreilles en Eventail

11h35 Prévert mords ou vif

de Gille Crépin avec les textes de Jacques Prévert
Metteur en scène : Serge Dangleterre
Interprète : Gille Crepin / Guitare et compositions : Hervé Loche
Collaboration artistique : Kham-Lhane Phu

Rebelle et engagé, celui qui proclamait qu’il n’était pas un poète a laissé une trace unique dans notre langue. Témoin des mouvements les plus importants du 20ème siècle, il fut l’ami de Breton, Queneau, Picasso ou Vian. Trop souvent cantonné à un rôle d’ auteur pour enfants, il reste un artiste qui sut être libre dans ses choix comme dans ses vers. Ce spectacle exalte, en textes et chansons, les valeurs et la langue de celui qui fut toujours du côté des opprimés. Il est urgent d’entendre Prévert de nouveau. Il est d’une actualité évidente.

Version duo du 7 au 17/07
Version solo du 18 au 30/07

Gille Crépin a reçu le Prix du Off en 2016

13h35 Héraclès

Héraclès, le tueur de monstres de Françoise Barret.
Metteur en scène : Jean-Louis Gonfalone 
Costumière : Laurence Simon-Perret

Héraclès : sa silhouette musclée rôde dans les boîtes à jouets de nos enfants. Dans les mythes Grecs, les dieux sont divinement humains. Leurs aventures reflètent nos contradictions, personne n’échappe à son destin. Celui d’Héraclès est d’être un héros viril, tueur de monstres. Mais le spectacle raconte aussi comment à travers lui se joue le conflit de pouvoir entre les dieux et les déesses…

Françoise Barret fait vivre les personnages multiples dans le kaléidoscope de l’imaginaire de chacun.» Gilles Rousset-Journaliste Formée auprès de Daniel Mesguich et d’Antoine Vitez, elle redonne vie aux textes issus de la littérature orale, récits éternellement contemporains qui touchent l’universel. Elle revient en Avignon après le succès de L’épopée de Gilgamesh.

15h35 Misska en concert

Interprète(s) : Karine Casati / Musicien : Laurent Lethiais, Emmanuel Renard

Son premier album sous le bras, Misska revient sur scène avec un nouveau concert en 2021. Elle est toujours accompagnée de son irrésistible pianiste à lunettes qui lui vole parfois la vedette, et de son fidèle guitariste au son lumineux. Avec un mélange de fragilité et d’espièglerie, elle emporte les spectateurs dès les premiers instants, les enveloppant de ses mots ciselés, teintés d’humour et de mélancolie.
EXTRAITS DE PRESSE : Quel talent il faut avoir pour susciter des sentiments comme cela, l’air de rien….un jeu d’équilibriste totalement maîtrisé. MAXOE.COM Des chansons qui peuvent être douces, sensuelles, délicates, et d’autres plus turbulentes… Des pépites comme sorties de nulle part. ZICAZINE Il y a beaucoup d’amour dans cet album, beaucoup de pudeur aussi. FROGGY’S DELIGHT Cie Théâtre de l’étincelle

17h35 Import Export

récit d’un voyage en Inde de Marien Guillé

Sur le chemin des racines, de la Provence au Rajasthan, de Marseille à Jaipur, les conteneurs marqués « Made in France » sont mélangés à ceux estampillés «Made in India » et, sur les ports de l’enfance, malles de souvenirs, douane intemporelle, histoire familiale, cargaison émotionnelle chargée et déchargée… bref, deux pays à rassembler dans un territoire intérieur. Un spectacle coloré et intimiste, entre humour et émotion, un voyage au bout du monde comme au fond de soi, un conte théâtral qui vous transportera en Inde plus facilement qu’un avion, et sans décalage horaire ! Près de 400 représentations dans la France entière.
« La plus belle surprise de l’été dernier » Télérama TT
Un texte particulièrement bien écrit, plein de justesse et d’émotion » LeMonde.fr
“Particulièrement émouvant” Vaucluse Matin
“Un voyage à l’intérieur de soi” La Provence

19h35 Voyages au bout de ma nuit

de Jean-Pierre Brouillaud

En immersion totale dans le noir, l’écrivain-voyageur-aveugle Jean-Pierre Brouillaud nous embarque pour une odyssée de sensations, réunissant auditeurs et lecteur dans un espace poreux sans à priori visuels.

Une expérience géo-poétique subtilisant la mémoire des miroirs et révélant un espace en nous qui ne voit rien mais qui éclaire tout. Albanie — Nostalgie de l’incréé dans un grain de sable
Éthiopie — Un trottoir sur lequel on meurt
Italie — mon âme a les yeux d’une femme qui jouit
Ouagadougou — Est-ce que les étoiles crient quand elles s’éteignent ?
Pérou — Le silence claque plus fort que les balles qui ont troué leurs fronts…

21h20 Peigner mon poney (les yeux fermés)

de Lily Luca
Voix off : Yann Boudier, Sophie Le Cam

«Tu peux fermer les yeux, on ne te laissera pas dans le noir. Mes chansons feront veilleuse avec leurs coquillages, leurs amours pluvieux, leurs virées en stop et leurs divans de psy. Il y a même un poney. Tu pourras le peigner, c’est dire.»
Spectacle habillé d’une voix off pour que rien n’échappe au public non-voyant.

« Chaque mot est à sa place. Il y a là quelque chose de très fort et qui vient nous cueillir d’un coup. » ANNE SYLVESTRE
« Des sujets qui nous remuent jusqu’au fond de l’âme. » FRANCOFANS
« Un humour féroce, un univers décalé » NOSENCHANTEURS
« Une artiste à voir absolument sur scène » LE BLOG DU DOIGT DANS L’OEIL

Séances exceptionnelles les mardi 13, 20 et 27 juillet

16h Le mendiant et L’antilope

d’après un conte swahili (adaptation contemporaine)
avec Paule Latorre et Jean-Pierre Julian
Accompagnement artistique : Gille Crépin

Il s’agit d’une version du Chat Botté venue d’Afrique de l’Est. Ici, l’animal secourable est une antilope. À partir d’un conte traditionnel collecté à Zanzibar, Paule Latorre a construit un texte poétique et musical où se croisent antilope, mendiant, sultans, vieille servante, prince-serpent. Comme dans le Chat Botté, il y est question d’animal doué de parole et d’intelligence, d’ascension sociale, de notre capacité à changer de vie et à saisir notre chance… ou pas ! Certains passages sont proches du conte de Perrault, mais cette version africaine est plus sensible, plus profonde et plus mystérieuse. Depuis 1990, à Nantes sous l’impulsion de la conteuse Anne-Gaël Gauducheau à Nantes, la Cie LA LUNE ROUSSE crée, produit et diffuse des spectacles en France et la francophonie.